mercredi 30 juillet 2008

Manipulation, vous avez dit manipulation ?


Voyons voir :

1. un nouveau règlement de la SEC (Securities & Exchange Commission) interdit temporairement la vente à découvert, mais seulement sur un certain nombre de sociétés financières. Cette interdiction est par la suite étendue, non pas à d'autres actions, mais plutôt étendue dans le temps, pour les mêmes sociétés concernées (toujours les mêmes)

2. Merrill Lynch annonce une liquidation d'actifs CDO (Collaterized Debt Obligation) moins de 10 jours APRES la publication des résultats trimestriels.

3. La FED offre de nouvelles possibilités de refinancement

4. La baisse du pétrole est annoncée déjà comme la fin de la bulle des matières premières. Le cours de l'or est matraqué de concert (pour la forme)

5. Le rebond des marchés actions repart de plus belle. Tout le monde se demande sur quelles actions il faut se précipiter pour profiter du rebond.

Toute ressemblance avec des personnages ou des événements passés serait purement fortuite.

Il ne manque plus qu'une seule chose à ce tableau : que l'on nous annonce que "le pire est dernière nous" et que la crise est passée. Vous savez, commes la (les) dernières fois, en octobre , puis janvier, puis mars, puis...

En réalité nous n'en sommes probablement qu'à la moitié car le marché immobilier est dans une spirale déflationniste qui contamine progressivement le reste de l'économie et revient alimenter la baisse de l'immobiler et empoisonne lentement les banques.

Aucune directive de la SEC n'enrayera cette baisse. Ces réactions sont plutôt le signe de comportements désespérés. Seule la FED pourra enrayer la panique baissière en innondant l'économie de liquidités et elle ne se gênera pas pour le faire ("le dollar, notre monnaie, votre problème"). La crise ne sera bientôt plus uniquement une crise des subprimes ou même une crise du crédit mais une crise monétaire globale. Pas étonnant que Georges Soros s'y soit intéressé

Quant à moi, je vous recommande d'acheter de l'or et surtout des actions aurifères si vous avez le coeur bien accroché. Le timing n'a pas été aussi bon depuis... 2005.

J'ai déjà fait cette recommandation (pour l'or précisément) à la mi Mai/début Juin (analyse du 9 Mai), parce que l'on était déjà très bas (zone des 850-860) et l'on est pas retombé sur ces niveaux depuis, même après la chute d'aujourd'hui.

Plus récemment j'ai concentré mes recommandations sur les actions aurifères (de l'intérêt des aurifères, 2 Juillet) qui présentent un aspect survendu particulièrement par rapport à l'or, et que l'on a pas connu depuis 2005, une période qui a précédé un énorme rally sur les aurifères.

J'ai aussi rapproché cette prévision du suivi du ratio Gold/Oil qui a une relation fondamentale avec la rentabilité des mines (les charges dépendent en grande partie du prix du pétrole alors que les revenus dépendent du cours de l'or).

Aucun commentaire: