mercredi 30 juillet 2008

Georges Soros vend le pétrole, achète l'or


Notre illustre Soros s'intéresse aussi au Gold/Oil ratio.
C'est toujours agréable d'être en bonne compagnie.

Les grands esprits se rencontrent (Just joking...).

Je cite Isabelle Mouillesaux de l'Edito Matières Premières

Un "détail boursier" qui ne m'a pas échappé...
Georges Soros, milliardaire et grand spécialiste de la finance, vient de prendre une position étonnante. Alors que le baril cotait encore 137 $, il s'est mis à shorter (vendre) massivement le baril de pétrole sur les marchés à terme. Il anticipait donc une baisse.

Plus étonnant maintenant : au moment même où il initiait sa position vendeuse sur le brut, il s'est mis à acheter l'or dont il anticipe donc la hausse...

Effectivement, pour l'instant, le baril a plongé de 15%, tandis que, sur la même période, l'or résiste, reculant à peine de 5%.

Cette fois vous n'y comprenez plus rien. Je le lis sur votre visage...

Vendre le brut et acheter l'or en même temps ? Il y a anguille sous roche...
Eh oui, vous le savez aussi bien que moi, d'habitude, l'or et le pétrole sont corrélés positivement. Quand le baril monte, les anticipations inflationnistes resurgissent, ce qui dope les cours du métal jaune, qui grimpe à son tour. Et inversement.

Haussier sur l'or, baissier sur le brut... Soros serait-il devenu fou ?

J'en doute fort... Je dirais plutôt que Soros est lucide, lui !


Aucun commentaire: