mercredi 26 novembre 2008

Euro Ressources : l'info du soir

La société de royalties aurifère Royal Gold cote aujourd'hui à 26% au-dessus de son cours du 29 août (cours exprimé en euros : 29,77 contre 23,64 fin août)

Ceux qui disent que EUR va chuter fortement en cas d'échec de l'OPA se trompent lourdement ou sont des définformateurs.

La valeur de EUR s'est accrue entre temps et les cours de son secteur également.

C'est aussi simple que cela.

La seule raison d'une chute serait une manoeuvre de Iamgold pour faire baisser.

Le problème c'est qu'ils auront un besoin urgent d'acheter pour atteindre les 50% à la date fatidique des résultats.

Donc forte hausse à prévoir dans les jours qui viennent.

Cela risque d'être passionnant.

Je m'en frotte les mains.

A+

vendredi 21 novembre 2008

Fin de la période d'OPA sur Euro Ressources

Je vous annonce que je n'ai pas apporté mes titres à l'offre.

Finalement j'ai tout gardé quand j'ai vu la hausse de l'or vers 14h00.

Comme je l'ai écrit plusieurs fois, tout dépendait du cours de l'or.

Et il a fallu attendre le dernier moment pour qu'il se réveille

De toute façon, le gros avantage de ne pas apporter c'est que l'on garde sa liberté d'action.

Avant-hier, on pouvait craindre l'échec de l'OPA, et une baisse sensible.
Aujourd'hui tout a changé avec cette hausse spectaculaire de l'or, qui pourrait bien être le point de départ que les connaisseurs de l'or attendent tous.

En fait, je souhaitais que l'OPA réussisse pour assurer les 1.20,(et je comprend la position de Dunnett dans ce sens) mais je ne voyais aucun intérêt à apporter moi-même, puisque de toute façon, il y a une réouverture de l'offre en cas de succès.

De toute façon, même si j'ai un bon paquet d'action EUR, ce ne sont pas elles qui vont faire pencher la balance.

Cela dit, si tout les actionnaires ont fait le même calcul que moi, il est sûr que l'OPA échouera.

Avec la hausse de 20% du HUI hier, c'est une perspective beaucoup moins inquiétante...

(Par ailleurs je ne suis pas sûr que les déclarations de Tocqueville ou même de James Dunnett les engage d'un point de vue légal.)

En bourse, rien n'est blanc ou noir ,tout est dans l'appréciation du gris...

Je ne pense pas avoir tant d'influence que cela de toute façon.

On verra bien les résultats

mercredi 19 novembre 2008

Analyse technique Dow Jones

Voici une analyse technique sur le Dow Jones qui m'a été envoyée par Didier, connu sous le pseudo Soros35 (sur Boursorama).

Didier a eu des analyses très pertinentes depuis que je le connais, et ses prévisions se sont souvent confirmées (à quelques détails de timing près).

Pour moi, seuls les résultats comptent en matière d'analyse boursière et je le respecte donc énormément son "track record".

Voici son analyse :

----------------------------------------------------------------------------------------------

Graph en daily :
"le dow evolue dans un trend delimite par S1 et R1 , a l'interieur de ce trend il y a un autre plus petit trend délimité par R2 et S2 ....> gros support actuellement sur la zone 7950 - 8050 .... qui devrait être cassé a la baisse pour aller chercher la zone 7100 - 7200 pts .... REBOND A CE NIVEAU pour revenir sur 7850 -7950 avant de replonger sur une très grosse zone 5400 - 5800 pts.



-------

Graphe en weekly : "le grand support S1 a ete cassé en début 2008 à la baisse > pas top , puis la moyenne a 350 semaines a aussi été cassée a la baisse à la fin de l été 2008 > PAS TOP .... le dow est sur le point d entrer dans un trend oblique délimité par S2 et S3 > objectif zone 5400 -5800 pts"

---------

Graph en monthly : "le dow jones en montly depuis 1909 > on voit que la moyenne à 350 mois a servi de support en 1974 et en 1982 .... elle devrait encore servir de support prochainement > elle passe a 5600 points environ !"

mardi 11 novembre 2008

Réflexion sur l'air du temps...


J'ai été assez absent de ce blog ces derniers jours, principalement pour des raisons de "surcharge professionelle", mais j'observais toujours les marchés de par mon activité, prêt à réagir selon la méthode habituelle.

La crise financière a maintenant disparu de la Une des journaux, mais elle est toujours là comme un nouveau décor du débat politique et social, et elle a déjà été responsable du plus grand événement politique depuis longtemps.

Comme beaucoup, j'ai été ému par l'élection d'Obama à la présidence des Etats-Unis et sa signification pour l'Amérique et le monde.

Je pense que son élection doit beaucoup a la crise financière, puisque c'est cet événement qui a fait pencher la balance en sa faveur. Mais en même temps, c'est un beau pétrin dont il hérite.

Cela ressemble fort à un cadeau empoisonné laissé par une classe dominante sur le départ et sur le déclin.

Finalement, Georges W. Bush fait penser à un gamin à qui on a donné un Jouet très couteux mais fragile. Une fois le jouet cassé, il est sans doute heureux de passer à autre chose et à refiler l'épave au gamin pauvre d'à coté.

Depuis longtemps (bien avant que ce soit devenu à la mode) je défend l'idée que les Etats-Unis sont dans une spirale de déclin, et Bush n'a fait que l'accélérer.

Malheureusement pour eux, Obama ne réussira pas plus à relancer ce pays.
Cependant, il en donnera certainement l'illusion.

D'un point de vue économique, cela se résumera en un mot : inflation.

Ne vous méprenez pas, j'ai beaucoup de respect pour Obama, ce qu'il a fait, et ce qu'il représente.
Mais en dernier lieu et malgré son parcours, il n'est aussi qu'un politicien de plus. D'ailleurs ses positions sur le mariage gay, la peine de mort et le droit à la possession d'armes, si elles font de lui un pragmatique, en surprendrait beaucoup parmi ses admirateurs européens.

Cela signifie aussi qu'il ne reculera devant rien pour avoir l'assentiment du peuple et susciter l'espoir.
Et dans un pays en faillite, cela signifie faire appel à la planche à billet.


Nous entrons donc sans doute dans une nouvelle phase de la crise financière.
Après un krach larvé (Août 2007-Août 2008) puis un véritable krach (Septembre-Octobre 2008), nous allons sans doute assiter à un énième faux rebond, comme on en a connu un en 2003-2007.

Après avoir rincé beaucoup de spéculateur par ses excès baissier, et érigé le cash comme seule valeur refuge, la nouvelle phase surprendra cette fois-ci dans l'autre sens et dépossédera tous les possesseurs de monnaie papier.

Les gagnants de la thèse "déflationniste" pourraient devenir les nouveaux perdants si ils ne changent pas leur fusile d'épaule.

Il est aujourd'hui difficile de prévoir quand se produira la transition, mais la saisonnalité ("Sell in May", et son corrolaire "Buy at Haloween") milite en faveur d'un rebond général de toutes les classes d'actifs .

Il se pourrait bien que le point bas ait été atteint le 27 octobre, en l'occurence (pas loin d'halloween)

dimanche 2 novembre 2008

Analyse sur l'OPA d'Iamgold sur Euro Ressources

Il y a quelques jours les résultats trimestriels ont été publiés et comme prévu , ils ont d'un niveau record. Et comme prévu également, le cours de l'action n'a pas réagi.

Normal, on est toujours dans cette période de poker menteur avec l'OPA.

Je vais résumer mon point de vue actuel sur l'OPA :

Il y a 3 possibilités :

1. l'OPA à 1.20 réussit (c'est à dire que plus de 50% des possesseurs d'actions y ont répondu favorablement via le coupon envoyé par votre intermédiaire financier). Dans ce cas, conformément à la legislation, Iamgold devra réouvrir l'offre pour donner la possibilité à ceux qui n'ont pas répondu à l'offre de pouvoir le faire. On sera alors dans un deuxième round de poker, susceptible de faire monter une fois encore les enchères.

2. L'OPA échoue, c'est à dire qu'Iamgold reçoit moins de 50% de réponses positives et profite de la clause d'annulation pour retirer son OPA : dans ce cas Euro Ressources chutera probablement en dessous de son cours avant l'OPA, peut-être temporairement. A ce moment des opportunistes en profiteront pour racheter à ce cours "cadeau" en anticipant que d'autres sociétés pourraient s'y intéresser, et que le potentiel à moyen terme est très attrayant.

3. Iamgold, sentant l'échec de l'OPA venir, malgré un "score" probablement très serré décide de réhausser son offre au dernier moment pour assurer le coup et en finir avec l'OPA. Elle raisonne qu'à 1.50 c'est dans la poche et qu'elle gagnera quand même de l'argent sur l'opération. A ce moment, il y a un nouveau round de poker menteur : retour à la case départ.


Maintenant, essayons d'évaluer la probabilité de chacune de ces options :


Je crois fortement à la valeur de la société Euro Ressources, mais je vais vous dire honnêtement qu'en l'état actuel, l'option 1 me semble néanmoins la plus probable, car le niveau de peur est tel chez les actionnaires qu'ils voudront à tout prix éviter l'option 2.

Pour la plupart des actionnaires actuels d'Euro Ressources, l'option 2 est la plus effrayante, car même lorsque l'on est investisseur de long terme, ce n'est pas agréable de subir une baisse de 30% d'un seul coup. Et on ne peut exclure cette possibilité.

Quant à l'option 3, elle est certes agréable à imaginer pour les actionnaires actuels, mais elle est peu probable actuellement, vu l'état des marchés et du secteur.

Donc pour résumer, je pense que l'OPA va réussir malgré tous les efforts très bruyants déployés pour faire échec à l'OPA.

Cependant, je ne répondrai pas personnellement à l'offre d'Iamgold, tout simplement parceque je veux garder ma capacité de choisir jusqu'au dernier moment ( et cela inclut la réouverture de l'offre en cas de succès). Mais je ne suis pas dupe sur le comportement des autres actionnaires.

C'est pourquoi je ne fais pas de recommandations aux autres actionnaires : en dernier lieu chacun agira selon ses propres instincts.

Une autre raison pour laquelle je ne veux pas répondre positivement est que, jusqu'au dernier moment un rebond substantiel du cours de l'or est possible et peut radicalement changer la donne actuelle.

Tout ce que j'ai écrit n'est valable qu'à l'instant T.

Nous vivons une époque très volatile et tout est possible.
En ce qui me concerne je suis près à prendre le risque d'un échec de l'OPA et d'une baisse de 30% en échange de gains potentiels bien plus grand.
Je suis actionnaires d'Euro Ressources depuis un bon bout de temps et j'ai appris à bien la connaitre et à observer de nombreux hauts et bas. Je ne vais donc pas quitter le bateau maintenant.

Mais ce n'est que mon avis. Chacun fait comme il le sent.


PS : Une petite parenthèse "triviale" à propos du forum Euro Ressources de Boursorama. Je pense que le contributeur "je.suis" qui est si présent et si bruyant est tout simplement un trader de court terme qui a acheté un bon gros paquet d'actions à 1.03-1.05, lors de la chute du titre depuis 1.17 (qu'il a d'ailleurs peut-être aussi provoqué à coup de grosses ventes ATP).

Maintenant il a très peur que l'OPA ne se fasse pas, ce qui provoquerait une chute brutale du titre et le mettrait méchamment dans le rouge.
C'est à mon avis la peur qui rend les membres du forum très actifs et très agressifs (allant jusqu'à trouver des moyens de supprimer les posts qui vont contre leurs intérêts)

Voilà, c'était juste une opinion en passant.