mardi 8 juillet 2008

La dernière "bombe" de Seymour Hersh à propos de l'Iran


Remarquable travail d'enquête (comme toujours) de Seymour Hersh dans le dernier numéro du New Yorker.

Hersh, qui s'est déjà illustré pour ses enquêtes concernant le massacre de My Lai au Vietnam, et plus récemment concernant la préparation de l'opinion pour l'invasion de l'Iraq, s'intéresse maintenant de très près aux préparatifs concernant l'Iran

Dans son dernier articles, il traite des opérations spéciales en Iran.

En résumé, il y a de fortes présomptions qui pèsent sur les activités des forces spéciales américaines sur le territoire iranien, directement ou indirectement, au travers de groupes issues des minorités ethniques, sont certains groupes salafistes (sunnites fondamentalistes) opposés au régime iranien chiite.

mouvements proches d'Al QaidaCe qui est ironique c'est que les Etats-Unis seraient donc en train d'armer et d'équiper des. (ce qui ne serait pas nouveau puisque Oussama Ben Laden a été soutenu par la CIA du temps de la résistance aux communistes en Afghanistan).

Ces opérations e forces spéciales hors de son contrôle seraient à l'origine de la démission de l'amiral Fallon qui voulait éviter une escalade avec l'Iran.

Les militaires dans leur ensemble sont divisés quant à la conduite à tenir vis à vis de l'Iran, mais le but inavoué de certains éléments à l'intérieur de la Maison Blanche (Dick Cheney en tête) serait de provoquer un Casus Belli avec l'Iran ou en tout cas à "préparer le terrain" (titre de l'article).

L'escalade et les provocations risquent donc de se poursuivre...
Jusqu'où ?

L'article intégral de Seymour Hersh : "Preparing the battlefield"

Consultez aussi mes autres posts concernant l'Iran, pour un historique des derniers développements

Aucun commentaire: