jeudi 17 juillet 2008

Euro Ressources, le Gold Index et le CAC 40


Il n'y a pas si longtemps, certains sur le forum Boursorama s'obstinaient encore à suivre le CAC 40, pour chercher la direction qu'allait prendre Euro Ressources SA (EUR)
Je répétais alors inlassablement que l'Or allait en général en sens contraire des marchés actions, et que EUR étant une société dont les revenus dépendent du cours de l'or, elle n'avait aucune raison de suivre le CAC.

Mais le raisonnement humain a cette fâcheuse tendance à extrapoler une observation récente et en faire une règle générale.

C'est pourquoi je m'efforçais de rappeler que statistiquement, depuis sa restructuration fin 2004, EUR était corrélée avec le cours de l'or (en euros) et non avec le CAC. Ce qui est de plus en plus évident d'un point de vue fondamental puisque ses revenus dans un futur proche sont intégralement liés au cours de l'or (fin du hedge dans moins de 6 mois)

J'espère qu'à présent mes arguments vous semblent un peu plus évident. Ces dernières semaines EUR a en effet systématiquement suivie le cours de l'or alors que le CAC40 chutait.

Cela va continuer et s'accentuer.

Mais il y a mieux...

Etant donné le retard des valeurs aurifères sur l'or (en partie dû au ratio Gold/oil au plus bas), l'effet de levier risque d'être amplifié dans les mois qui viennent.

Si bien que lorsque les marchés actions rebondiront (ils finiront bien par avoir un vrai rebond), les valeurs aurifères seront particulièrement en vue.

Il y a une autre raison pour laquelle on observera probablement cette sur-performance.

La FED et Wall Street ne peuvent se permettre de laisser grimper l'or et les valeurs aurifères au moment où financières plongent, cela envoie un message beaucoup trop fort aux investisseurs et aux citoyens.
Cela risquerait d'entrainer des flux de capitaux potentiellement dévastateurs pour le secteur bancaire et financier, et aggraver la crise de confiance. La hausse des aurifères ces dernières semains a donc été soigneusement limitée et contrecarrée à certains moments.

Par contre une hausse des valeurs aurifères dans le contexte d'un "rally" des marchés actions, est plus acceptable. Cela masque la décorrelation entre Gold et actions, et permet aux gestionnaires de fonds les mieux informés qui se sont placé discrètement de compenser les pertes sur d'autres secteurs.

Ma stratégie reste de "Shorter" les financières et le secteur immobilier au sens large et d'acheter les aurifères.
Il y aura encore de nombreux aléas avec beaucoup de volatilité, mais dans une optique Moyen Terme c'est extrèmement gagnant.

Malgré le rebond de ce matin (particulièrement net sur Natixis et Nexity), je pense que le fond n'a pas encore été touché.
Je me prépare à cloturer mes Vades dans les prochaines semaines lors de la VRAIE capitulation.
Pour l'instant, le rebond manque de volume et les mesures de "sentiment" (psychologie) montrent que le consensus n'a pas encore jeté l'éponge sur les actions.

Quant aux aurifères et particulièrement EUR, le meilleur est encore à venir. Je conserve.

Voyons voir ce que Rosebel nous a réservé au 2ème trimestre...

Aucun commentaire: