mardi 15 juillet 2008

Grosse journée en vue aux Etats-Unis


On a déjà eu l'indice des prix à la production industrielle (juin), ainsi que les ventes de détail de Juin. Les deux sont plus élevés que prévus.

Pour l'instant la crise reste donc davantage une crise financière qu'une crise économique "réelle".
Mais l'effet de tout cela est une confirmation des craintes inflationnistes.


A suivre : les discours de Paulson et Bernanke concernant la crise du crédit, ainsi que celui de Bush.
C'est donc une avalanche de déclaration pour tenter de résoudre la catastrophe de Fannie Mae et Freddy Mac. Et on est toujours à la recherche d'une solution de restructuration, sachant qu'il n'y en a pas de satisfaisante qui serait sans conséquence.

La panique des Bulls (et l'excitation des Bears) est palpable à Wall Street.

On va peut-être enfin assister à une capitulation puis un rebond, mais ce n'est pas ce que je prévois pour l'instant d'après mes indicateurs.

J'ai déjà tenté d'anticiper un rebond il y a deux semaines, avant de faire un 180° en l'espace de 24h. Ce rapide volteface s'est avéré la bonne décision. Les VADs se sont avérées payantes.

A suivre pour le rebond...

Aucun commentaire: