mardi 30 décembre 2008

L'essentiel à retenir

Je publie moins de message récemment, donc je vais essayer de me concentrer sur l'essentiel :
Voici un graphe de TRES long terme, qui permet de très bien voir où on se situe :


Il s'agit de notre bon vieux ratio Dow Jones /Gold ounce ($)

Mon ratio favori, à égalité avec le non moins fameux Gold/Oil ratio.

Bon alors à la dernière date de ce graphe on en était à 20, et aujourd'hui on en est à tout juste moins de 10.

Or, il se trouve qu'il y a un support important juste en dessous de 10 qui correspond à la zone fréquentée au début des années 90.

A partir de là, cela signifie que les mois et les années qui viennent vont être critiques pour le ratio Dow/Gold et donc pour toute l'économie mondiale.

Ou bien on rebondit durablement sur ce support, ou bien on va visiter de nouveaux plus bas vers 5.
Ce qui signifierait un Dow Jones de nouveau divisé par deux en termes réels, et sans doute une catastrophe économique.

Pour l'instant mon avis est réservé sur la suite la plus probable.

Les tentatives désespérées et désordonnées des gouvernements et des banques centrales vont-elles avoir l'effet désiré ? Le protectionnisme et le chacun pour soi ne va-il pas s'en mêler ? Et surtout les tensions géopolitiques ne vont-elles pas empirer une situation déjà précaire ?

Je continuerai à suivre tout cela et à écrire périodiquement, même si j'ai été moins assidu ces derniers temps.
Je continuerai aussi à gérer le portefeuille modèle sur Boursematch ( +18% sur l'année à ce jour)

A suivre...

jeudi 11 décembre 2008

Des nouvelles de fin d'année

Non, je n'ai pas tout à fait disparu même si vous n'avez plus guère vu de mes contributions ces derniers temps.
Je suis juste très pris actuellement par un client très exigeant et je néglige donc quelques peu mes activités "bénévoles".
Quant à Euro Ressources, j'ai toujours la totalité de mes actions (pour l'instant).
J'avoue que je me tate encore un peu quant à leur devenir.
Peut-être vais-je donc couper la poire en deux.
Non, en réalité ce qui me préoccupe davantage c'est comment réinvestir tout ce cash.
Euro Ressources même si elle n'a pas été la fortune assurée (aucun investissement ne l'est jamais, assuré), a au moins magnifiquement conservé la valeur dans une période aussi troublée.Aujourd'hui nous n'avons que l'embarras du choix pour réinvestir ce cash préservé.
Aussi bien sur le marché action dans son ensemble que sur le secteur aurifère.
Depuis le début de l'OPA j'ai posé le problème en ces termes. Comment rebondir ?
Comment transformer l'essai ?
Puisque l'investissement dans EUR n'a à mon avis pas été un échec, mais plutôt un succès relatif, malgré l'OPA.
Même si l'histoire n'est peut-êtr pas terminée, à un moment donné il faudra trouver de nouvelles opportunité.
Pour l'instant j'ai pris le parti de ne pas me presser, sur les aurifères comme sur le marché action.
Depuis fin août, cela s'est avéré une bonne decision.
Mais les aurifères bouillonnent maintenant. Serait-ce le départ définitif ?
A mon avis il y aura encore quelques aller-retour avant le vrai départ.Certes il y a une petite peur de louper le train. Mais la peur et la précipitation sont mauvaises conseillères.Plus que jamais il faudra se placer sur les accès de faiblesse plutôt que sur les emballement haussiers.
Sur mon portefeuille virtuel, je fais beaucoup de trading, sans émotivité, et avec quelques grandes tendances, et cela s'est avéré payant sur l'année (+20%).Rien de très spectaculaire, mais c'est aussi de la préservation du capital que j'ai en tête.
Sur mon portefeuille réel, je trade moins et je suis à l'heure actuelle à +35% sur l'année.Y-a-t-il une leçon à retenir?
De toute façon je continuerai à trader sur Boursematch, car c'est le seul moyen de prouver la transparence et la bonne foi de ma démarche.
A très bientôt...