lundi 2 juin 2008

Paul Krugman à propos de l'inflation


Paul Krugman, respectable économiste et éditorialiste talentueux, s'est fait une spécialité d'attaquer la politique économique de Bush Jr. Aujourd'hui, il se penche sur le problème de l'inflation dans son dernier éditorial savoureusement titré "A return to that 70's show" (si vous connaissez le sitcom du même nom).
Selon lui, malgré le nouveau tapage médiatique à ce sujet, nous sommes encore très loin des niveaux atteint par l'inflation dans les années 70. Selon lui, la nouvelle pensée dominante est celle qui s'inquiète de l'inflation et elle est fausse. Selon lui la FED a fait ce qu'elle devait faire pour éviter une situation du type de la dépression des années 30.

Je dois dire que c'est l'une des rares fois que je suis en désaccord avec Krugman. Mais comme c'est un économiste et un écrivain fort respectable, qui a eu le bon goût d'être un opposant de Bush de la première heure, je me suis dit que cela valait la peine d'explorer à nouveau le débat entre déflationnistes et inflationnistes.

Il y a en effet des gens tout à fait intelligent et censés qui ont correctement anticipé la crise actuelle mais qui pensent néanmoins que le plus grand danger réside dans la déflation plutôt que dans l'inflation. (Un exemple parmi d'autre : notre ami blogueur "Tropical Bear", que je salue.)

Après analyse renouvellée de tous les arguments en jeu, je continue de penser que nous sommes sur un scenario plutôt inflationiste, et je vous donnerai tous les arguments dans les posts qui viennent.

Aucun commentaire: