lundi 23 juin 2008

Bulle Immobilière, une illustration


Ce graphique montre l'évolution des prix "réels" (c'est à dire auquel on retranche l'inflation) de l'immobilier au Royaume Uni, relativement à l'évolution du PIB.
Ce graphique laisse à penser que l'érosion relative des prix pourrait durer 10 ans. Que cette érosion soit causée par la baisse des prix nominaux ou l'inflation, c'est une question à laquelle il faut encore répondre.

Mais le plus probable, c'est que l'erosion se fasse en grande partie par l'inflation, ce qui est une solution un peu plus indolore et politiquement plus viable.

Je précise tout de suite que le même graphe peut être obtenu aux Etats-Unis mais aussi en Espagne et en France.

La France n'a pas été épargnée par la Bulle Immobilière comme on a tenté de nous le faire croire.

Source : Market Oracle

Aucun commentaire: