lundi 2 juin 2008

Est-il immoral d'investir dans les matières premières ?

Pour ce Lundi, j'ai décidé de mettre le doigt sur une info qui est passée la semaine dernière :
La banque KBC a fait l'objet d'une polémique à l'occasion du lancement d'un nouveau produit financier.

Voir cet article du Monde et du Post.

Je cite :
Polémique en Belgique depuis que la banque KBC tente de vendre ses assurances-vie en utilisant le slogan "Tirez avantage de la hausse du prix des denrées alimentaires !".
Je lance le débat : pensez-vous qu'il est immoral de s'enrichir sur les matières premières ?

J'ai ma propre opinion, mais j'attend vos commentaires avec impatience...

4 commentaires:

Pierre a dit…

Oui c'est immoral.
La spéculation est responsable de la hausse des matières premières, et particulièrement de la hausse des prix de l'alimentation.

on en arrive au point que certains habitants (exemple Haiti) en sont réduit à manger de la boue

Marin belge pour vous servir a dit…

Évidemment qu'il y a toutes sortes de nature de spéculations.

Et la réponse, on ne peut la trouver qu'en conscience ! Mais évidemment il existe quelques critères objectifs sur ce sujet. Au moins pour les adeptes de la liberté des marchés.

La spéculation sur des marchés ouverts et correctement régulés, c'est évidemment économiquement souhaitable. Car cela facilite la régulation économique naturelle.

Le problème est bien que ces marchés :
- sont souvent opaques,
- ne sont pas correctement régulés.

Je ne connais pas d'exemple récent de "mise au point" par les autorités des marchés. Or les dysfonctionnements et les manipulations sont courants.

Les prises de position dominante sont une donnée persistante des marchés des métaux.

Et plus grave encore, la spéculation est largement réalisée - par des acteurs exploitant des leviers monétaires théoriquement mis en place dans le cadre du soutien de l'activité économique ...

Un dévoiement totalement écœurant.

Gordon Gekko a dit…

La morale n'a rien à voir avec la finance.
Du moment que c'est légal, je ne vois pas pourquoi on se préoccuperait de morale.

Anonyme a dit…

La morale n'a rien à voir avec la finance...
ce d'autant que d'ici 2050, la population mondiale devrait passer de 6.5 milliards a 9 mini...dans ces conditions le prix des matières premières alimentaires n'est pas près de baisser...la production ne pourra pas suivre

solution???