mercredi 25 juin 2008

Comment investissent les super-riches ?


La réponse se trouve dan le Rapport annuel "World Wealth Report", où on trouve quelques bons enseignements.

C'est intéressant à connaitre parce que cette catégorie d'investisseur possède en général de meilleurs conseillers et donc effectue de meilleurs décisions que la majorité des investisseurs particuliers qui se contentent d'appliquer bêtement ce que le premier "vendeur de tapis/conseiller financier/agent immobilier" va leur raconter.

Le fait plus notable dans l'allocation d'actif est que la part de l'immobilier est passé de 24% en 2006 à 14% en 2007, et on prévoit 11% en 2009.

En voilà quelques uns qui ont certainement senti le vent tourner...

A part ça la règle clé est la diversification, avec presque autant de "fixed income" que d'actions et une petite part d'investissements alternatifs, (hedge funds) , qui représentent quand même autant que l'immobilier(à méditer).

La diversification est somme toute logique lorsque l'on a un patrimoine très important que l'on veut à tout prix protéger.

Cependant, je trouve que la proportion d'immobilier (et surtout son évolution) est en décalage énorme avec le discours que l'on nous sert depuis des années et qui a poussé des millions de particuliers à avoir 100% de leur patrimoine (avec en plus des dettes) dans l'immobilier.

Je pense modestement que les règles de prudence des super riches auraient du s'appliquer aux super pauvres, et que le fait d'encourager l'ensemble de la population à investir (voire spéculer) dans l'immobilier a été au mieux imprudent, au pire irresponsable

Source : World Wealth Report

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Merci Alex, c'est en effet une recherche d'éléments très intéressants, et en même temps, il était pertinent d'y jeter un oeil !

Alexandre

PS : j'ai RDV demain matin pour mon PEA et voir ce que je peux faire en fonction de tes recommandations (Euro Ressources SA). Si tes recommandations ont changé, merci de me prévenir ! ;-)