jeudi 29 mai 2008

Un siècle d'économie américaine en un graph


Désormais, à peu près tout le monde dans votre entourage a entendu parler du drame des "subprimes" aux Etats-Unis.

Mais avec ce phénomène, qui est somme toute anecdotique, on oublie que l'endettement immobilier ne se limite pas au segment des subprimes. Il y a aussi les ARM (adjustable rates mortages) les prêts ALT A, et même les mortgages classiques qui peuvent précipiter des ménages dans le rouge.

Si l'on remonte à l'échelle "macro", on doit par ailleurs se souvenir que l'endettement US global (c'est à dire de l'état et du privé) est un problème croissant depuis la deuxième guerre mondiale, comme le montre le graph ci-dessus, qui vient de la rubrique de Peter Brimelow de Marketwatch

On voit très bien que le niveau d'endettement dépasse déjà largement le niveau atteint à la veille de la crise de 1929.

Pas étonnant que les autorités aient peur, et qu'ils préfèrent ouvrir les robinets des liquidités et laisser filer l'inflation (avec comme corrolaire, la hausse du pétrole et des matières premières en général et des denrées alimentaires en particulier).

Tout sera fait pour éviter une déflation et une situation similaire à la grande dépression des années 30, y compris une politique qui pourrait mener à l'hyperinflation.

C'est la thèse que je défend depuis 2-3 ans, et je m'y tiens pour l'instant.

Il y a un risque de ralentissement mondial à cause de la récession US, mais celui-ci serait plutôt profitable pour les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) et la zone européenne large, qui apporteraient un relais de croissance sans difficulté.

Aucun commentaire: