vendredi 5 septembre 2008

Saisonnalité, vous avez dit saisonnalité ?


Bon, on est maintenant bel et bien en Septembre, tout le monde est rentré de vacances, je vais donc reprendre un rythme un peu plus intensif de publication d'articles.

Euro Ressources, SA nous a montré la voie depuis une semaine en faisant l'objet d'une OPA surprise d'Iamgold, et je surveille bien évidemment ce dossier de très près, puisque j'ai gardé l'intégralité de ma position depuis de longs mois, et je ne suis pas près de les lâcher à un vil prix.
Cela dit, je continue aussi à m'intéresser à d'autres aurifères et également à jouer la baisse des indices action (avec modération).

Un petit résumé de l'été (assorti d'un méa culpa) :

Je parle depuis un certain temps du ratio Gold/Oil, et cet indicateur a commencé à clignoter furieusement dès le mois de Juin.

Cela dit j'ai péché par impatience (l'impatience est toujours la pire conseillère en bourse), et j'ai interprété trop tôt ces signaux. J'aurais dû davantage me concentrer sur la saisonnalité qui est un indicateur plus simple et plus facile à interpréter, et qui aurait indiqué d'attendre la fin Août.

Je continue de penser que le Gold/Oil ratio est un signe puissant sur le long terme, mais il ne permet pas de faire du "market-timing" à court terme sur le Gold uniquement, ou alors il faut combiner une position Short sur le pétrole et Long sur l'or. Combinaison gagnante depuis Juin.

Comme beaucoup de Gold bugs, j'ai donc interprété la hausse jusqu'au 15 Juillet comme le véritable départ de la nouvelle vague de hausse, alors qu'il ne s'agissait d'un simple faux départ, dont le contrecoup a été très violent et a dû en décourager plus d'un, surtout sur les actions aurifères.

Par chance (ou prévoyance), j'étais relativement peu positionné sur les valeurs aurifères à ce moment là, mis à part sur Euro Ressources, qui a relativement peu bougé.

Or si l'on suivait strictement la saisonnalité de l'or, il suffirait tout simplement d'oublier les mois d'été, pour ne se positionner qu'en Septembre. (Voir ici pour un rappel de la saisonnalité)

Et nous y voilà justement.

Au niveau fondamental, et au niveau du sentiment de marché, tout plaide en effet pour une nouvelle phase de hausse.

Les dépréciation d'actifs ne sont pas finies, et on se rapproche d'une nouvelle phase de prise de conscience du marché (en résumé : un nouvel état de panique) qui entrainera fatalement une nouvelle intervention de Bernanke et surtout une opération de Paulson et son proverbial "bazooka" (probablement du coté des agences Fannie et Freddy)

Biensûr on entend déjà beaucoup parler de déflation, sous prétexte que tout baisse, non seulement les actions mais aussi les obligations, l'immobilier et même les matières premières.

La différence entre ces classes d'actifs est que les unes n'ont toujours pas touché le fond, alors que les matières premières sont toujours dans une configuration de "correction" à l'intérieur d'une tendance haussière.

Tout cela à mon humble avis plaide toujours pour un scenario de type "stagflation" plutôt qu'un scenario de déflation.

Cependant, comme lors des phases de panique précédent (Juillet-Août 2007, puis Janvier 2008 et Mars 2008) il manque une véritable phase de capitulation pour que le Trésor et la FED sorte l'artillerie lourde, qui sera inévitablement fortement inflationniste, et alimentera une nouvelle phase de hausse des métaux précieux et du pétrole.

Le début de la capitulation est sans doute en train de se passer actuellement, alors que le CAC 40, est sur le point de finir sur une baisse de plus de 6%.

Et cette petite "prévision" pour les jours et les semaines qui viennent n'a rien d'étonnant, lorsque l'on sait que le mois de Septembre est le pire de tous les mois pour les indices boursiers.

Encore une fois une question de saisonnalité...


PS : si vous voulez en savoir plus sur la terrible réputation de Septembre, voyez cet article de Prieur du Plessis

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Good evening kerala

Le hui et à -3% ce soir, ça chute ne cesse de s'amplifier -47% depuis son plus haut je saisis l'occasion et renforce mes lignes à chaque baisse de 5% en ce qui te concerne quelle est ta stratégie LT ds cette phase de correction?

linh.

Alex Kerala a dit…

Nous savons que les corrections baissières sur le secteur aurifères sont violentes et toujours excessives, même dans un trend haussier. Nous en avons la démonstration flagrante. Il faut en arriver au point où même les "goldbugs" qui sont sans doute les plus tétus des investisseurs jettent l'éponge (ou en tout cas la majorité d'entre eux).

Je crois que nous arrivons tout prêt de la capitulation avant l'amorce d'un retour à la hausse.

Gérard LEFEUVRE a dit…

GRAPHIQUES.. SAISONALITE CAC40 D.JONES
http://glefeuvre007.blogspot.com/2008/09/mefions-nous-de-septembre-avec-liens.html

Gérard LEFEUVRE a dit…

graphique saisonnalite du gold

http://seasonalcharts.com/classics_gold.html