jeudi 18 septembre 2008

On a enfin trouvé les Armes de Destructions Massives, ce sont les CDS


Les CDS (Credit Default Swap) : ce sont bien eux les responsables des déboires de AIG.
Les CDS, ce sont les produits dérivés de crédit que Warren Buffet avait surnommé les armes de destructions massives (financières).

En bref les CDS sont des contrats d'assurance contre les défaillances de paiement qui permettent, lorsqu'on les a acheté, de récolter des intérêts élevés sur des prêts à des emprunteurs "douteux", tout en éliminant (théoriquement) le risque.

AIG a émis une quantité énorme de CDS.

Le problème c'est que le risque n'est pas totalement couvert, parceque qu'il a été sous-évalué dans la course à la compétition et au profit (même phénomène "sociologique"que l'investissement dans le subprime). En fait les émetteurs voulaient toucher la prime et gagner sur la compétition, sans pour autant provisionner suffisament.

De toute façon, il y a un an, tout cela était inimaginable, n'est ce pas ?

En fait quand une souris voit un gros morceau de fromage appetissant devant soi, elle a tendance à ignorer le danger. Il semble que ce soit la même chose pour n'importe quelle institution financière.

Par ailleurs, pour revenir à AIG, cette société devait absolument être renflouée, car sinon les réactions en chaine, auraient été cataclysmique, étant donné la taille du marché des CDS (60 Mille Milliards de dollars, soit une somme supérieure à l'économie mondiale).

Voilà où on en était en ce mercredi 17 septembre au soir.

Et ça continue...
Prochaines victimes : Morgan Stanley et Goldman Sachs

Aucun commentaire: