jeudi 14 octobre 2010

A propos de l'analyste technique, face aux intervention manipulations et autres assouplissements monétaires...

D’après une opinion très répandue, il est inutile de faire des analyses graphiques lorsqu’il y a autant de manipulations sur les marchés (manipulations exécutées notamment à l’aide de programmes informatiques très sophistiqués).

 

Je pense que cette opinion est erronée, même si l’analyse technique n’est pas mon outil de prédilection (d’après mon expérience l’analyse « contrarienne » fournit des résulats plus facilement).

 

Cependant , je maintiens que TOUT est dans les graphiques, rigoureusement TOUT, y compris les manipulations, les injections de QE et même le flash krach du 6 mai dernier et le prochain krach aussi

(Note : même le krach du 11 septembre d'ailleurs avait déjà commencé AVANT les attentats. Après, chacun est libre d’interpréter cela comme il veut).

 

Le problème est d'avoir la bonne interprétation.

 

Il faut rappeler qu'une figure a TOUJOURS besoin d'être confirmée pour être valide.

 

Tant qu'elle n'est pas validée cela peut être une faux signal.

 

Les faux signaux, cela ne date pas de la "manipulation actuelle", cela a TOUJOURS existé.

 

Si l'AT était une science exacte, cela se saurait.

 

Si on a raison 60% du temps c'est déjà très bien.

 

Après tout le reste est surtout affaire de Risk Management,  de Money Management et surtout de matrise de sa propre psychologie

 

Si l'on est en train d'accuser la manipulation c'est  que l'on est en train de flancher psychologiquement.

 

Ce n'est que mon humble avis.

 

Et d’ailleurs  je suis le premier à plaider coupable pour ces petites faiblesses psychologiques, qui sont le talon d’Achilles de tout spéculateur.

Aucun commentaire: