mardi 12 octobre 2010

Forum BX4 Déserté ces derniers temps

D'après ma petite expérience en cours, c'est un très bon signe pour les baissiers et une mauvaise nouvelle pour les investisseurs en actions.

Je crois que beaucoup de "Bears" ont abandonné et jeté l'éponge ces derniers temps.

Les quelques baissiers qui restent sont extrêmement nerveux et prêts à tout lacher au moindre petit rebond du BX4 : un autre signe favorable au BX4 d'après la théorie contrarienne.

Il y a clairement un "wall of worry" à escalader pour ceux qui parient sur la baisse des actions.

Et ce phénomène est équivalent à une douce illusion du coté de ceux qui croient de plus en plus à la hausse.

En fait, depuis quelques semaines, tout le monde semble convaincu que le QE 2 va assurer une hausse des marchés actions.

Le consensus est devenu tel que l'on peut craindre un vrai krach au moindre imprévu.

Mais on en a tellement parlé depuis des mois sans que rien n'arrive, que maintenant plus personne n'y croit.

Et pourtant la situation financière est proprement désastreuse, sans perspective d'amélioration.
Il y a encore un tas de cadavres dans les placards du système financier. (Il n'y a qu'à lire certains épisodes de la saga du "ForeclosureGate" pour s'en rendre compte).

Mais on fait comme si les autorités avait toute latitude pour sauver les apparences et maintenir l'illusion d'une reprise économique.

Mais, en analysant la folie des foules (et donc des marchés) on devrait savoir que l'état ne peut rien contre une petite panique boursière.

Il n'y a qu'à se souvenir de 2008, mais aussi plus récemment le flash crash de Mai 2010.

Si je remonte plus loin je pourrais parler de 1987 ou même de 1929.

Dans chacun de ces cas, les investisseurs se croyaient protégé par une quelconque vérité indéniable à leurs yeux

Mais au final le QE 2 tout comme d'autres "évidences" auparavant, ne pourra rien, lorsque les esprits inquiets regarderont au dessus de l'abysse.

Ils réaliseront qu'ils avaient mis des oeillières en croyant aveuglément à l'intervention toute puissante des autorités sur les marchés.

Aucun commentaire: