jeudi 25 octobre 2007

A propos de la relation Or / Dollar

Historiquement, l’Or et le Dollar US sont inversement corrélés.


Mais quand on parle du dollar, il ne s'agit pas d'une paire particulière mais du cours moyen pondéré de cette devise. (Contre Euro, Yen, British Pound, Swiss Franc, etc...)


C'est pourquoi la corrélation n'est pas parfaite entre l’Or et l'EUR/USD, bien que l'Euro soit la monnaie la plus importante après le dollar, parce que cela dépend également du Yen et du Yuan entre autres (mais surtout ces deux là).


C'est là où on en vient à l'hypothèse intéressante d'un débouclage du Yen Carry Trade et/ou d'une réévaluation du Yuan chinois (ces deux devises sont très liées du fait de l'importance du commerce Japon/Chine).


En effet le Yen Carry Trade a été la pompe à liquidités de l'économie mondiale depuis des années. Et le Yuan chinois sous-évalué a alimenté le moteur de son économie marchant à plein régime.


En cas de ralentissement ou renversement de ces deux tendances, le Dollar sera forcément impacté à la baisse.


C'est ce que souhaitent et proclament bruyamment les autorités américaines par protectionnisme et surtout pour soutenir leur économie qui bat de l'aile. (Ils ont aussi utilisé les histoires de produits défectueux chinois dans le même but). Ils ont reçu aussi lors du dernier G7 le soutien des européens dans cette nouvelle "guerre", aux conséquences hasardeuses (ça ne vous rappelle pas quelque chose ?)


Seulement en agissant ainsi, ils jouent clairement avec le feu.

Car les conséquences pour le dollar pourraient s'avérer plus graves que par le passé.

Le dollar pourrait tout simplement perdre son statut de monnaie de réserve, en faveur de l'Euro mais surtout de l'Or qui a un important retard à rattraper car il constitue une très faible proportion des réserves des Banques centrales des pays émergents.


D’ailleurs on constate que l’Or monte dans toutes les devises, que ce soit l’Euro, le Yen, la Roupie indienne ou le Yuan chinois.


Il s’agit donc bien d’une tendance séculaire et non d’une simple tendance inverse à celle du dollar

Mais par leur politique monétaire à visée électorale (les élections sont pour bientôt) les autorités américaines ne pourrot s'empêcher d'accélérer le mouvement).


Une minorité d'américains semblent prendre conscience de la dévalorisation de sa monnaie et s'en inquiète (et investit dans l'or ou place son argent dans des monnaie forte) mais il s'agit d'une minorité ou disons le, une élite, car le reste des résidents ne sortent pas de leur pays.


Le reste s'inquiète surtout du renchérissement du pétrole (ce qui en fait revient à peu près au même).

Mais tant que l'économie va, tout va n'est-ce pas ? Et tant que la bourse monte pourquoi s'en inquiéter ?


Le problème c'est que cela ressemble de plus en plus à un scénario de type Stagflation qui se profile : ralentissement économique sur fond de poussée inflationniste. Un scenario dont nous ne vivons pour l'instant que les préliminaires. Lorsque les anticipations inflationnistes seront durablement ancrées, il sera difficile de les arrêter, malgré les discours de fermeté des banques centrales qui nous sera servi tôt ou tard.


Comme souvent cela ne restera que des discours...

Aucun commentaire: