lundi 18 avril 2011

Quoi de neuf sur les aurifères cotées à Paris ?

Très bonne tenue de Euro Ressources (EUR) et Auplata (ALAUP) aujourd'hui, alors que les marchés actions ont subi une belle gamelle

Ce n'est pas anodin à mon humble avis

Depuis quelques mois j'ai de nouveau ces deux là en portefeuille et de façon substantielle.

Malgré (ou à cause) de la désillusion qui règne sur les forums consacrés à ces deux actions, je suis assez confiant même si il faut rester patient.

Ce n'est certes pas ma seule position sur les marchés actuellement (je suis aussi bien chargé en shorts sur CAC, IBEX et S&P, ainsi qu'en call sur l'or), mais c'est une position que je garde patiemment au chaud en PEA.

Cela finira par payer j'en suis convaincu, mais si cela aura pris du temps.

Ce matin, un de mes posts modestement positif sur Auplata, qui avait généré une petite file de commentaires a même sauté. Il semble y avoir quelques investisseurs qui veulent encore retarder sa hausse pour continuer de recharger leur position (c'est en tout cas une hypothèse).

C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles poste ce petit commentaire.

En tout cas, d'après moi il suffit de regarder la tendance de l'or en euro, qui ne devrait pas tarder à reprendre sa hausse.

Cette hausse finira même par faire monter les "poids morts" du secteur, et même Auplata en profitera, eu égard à ses réserves.

Pour Euro Ressources c'est un peu différent, c'est plutôt une valeur de rendement, mais c'est encore le meilleur moyen de mettre de l'or dans son PEA

Jusqu'à présent j'ai profité de la hausse en dollar (via des contrats CFD) mais à l'avenir la hausse deviendra aussi notable au niveau du cours de l'or en euros à la faveur du prochain épisode de la crise des PIIGS qui va faire chuter l'euro.

1 commentaire:

Pierre a dit…

Tout à fait d'accord, d'ailleurs outre la hausse prodigieuse de l'or, la réévaluation sensible des actifs d'Auplata dans le cadre de l'application des norme IFRS (Publication prévue d'ici le 30 avril 2001)en attendant l'autorisation de l'unité d'extraction au thiosulfate qui devrait multiplier les rendements par près de 2, sans compter le retraitement des stocks traités avec l'ancien procédés ça ne peut pas ne pas exploser. Patience en attendant.