mercredi 27 avril 2011

Draghi , Sarko et les CDS

Voici un post récupéré sur un forum de Boursorama et écrit par M7025553 ( shadok1 )

Comme il a été plusieurs fois effacé par je ne sais quels censeurs, je me fais le modeste porte-voix de cette opinion qui est bien documentée et dont les faits ne peuvent être démentis.

-------------------

Auj. à 09:44 Draghi : sarko et les CDS
Cette file est systématiquement effacée

Ce pourrait être le titre d'un dessin animé , malheureusement pour les français c'est tout sauf une histoire gentillette .

Draghi est le postulant soutenu par sarko à la présidence de la BCE .
Les éloges sur ses compétences pleuvent dru . Il faut bien reconnaitre que son CV est financièrement impressionnant .

Mais il y a quelque chose dans son CV qui devrait interpeller :
Draghi a été Vice Président De Goldman Sachs de 2002 à 2005

Vous savez la Banque Américaine qui a aidé les grecs à truquer leurs finances pour pouvoir rentrer dans l'euro et qui a été curieusement exonérée de toutes responsabilité par la suite au niveau Européen .

Ceux qui émettent à tour de bras des CDS (assurances crédit) sur les dettes souveraines européennes .
Ceux qui sont également actionnaires de la plate forme de trading Européenne de ces fameux CDS (à savoir la société Markit) , et qui sont également les Spécialistes en valeur du Trésor de l'agence france Trésor, spécialistes en charge de placer nos obligations d'état .

Ces enchevêtrements ou tout le monde fait tout et qui provoquent une confusion des genres sans précédent avec des intérêts totalement contradictoires et conflictuels ne font certainement pas de Draghi le candidat éthiquement idéal pour occuper le poste de Président de la BCE , à une époque ou justement on se préoccupe d'éviter le mélange des genres , comme en témoigne la récente affaire Woerth .

Sauf si , cette présidence permettait aux Majors Américains d'éluder leurs responsabilités en ce qui concerne les fameux CDS qu'ils ont émis sans aucune garantie solide . La première restructuration de dette pourrait en effet inciter nos banques à faire jouer ces assurances qu'elles ont payé le prix fort . Draghi pourrait alors avoir comme mission de leur expliquer que c'est une très mauvaise idée , et qu'il vaut mieux faire des coupes sombres sur les budgets pour une fois de plus sauver les banques ..
Comme en Irlande .....

De plus , en faisant nommer un de ses pions à la Présidence de la BCE , GS obtient le contrôle total de toute la zone euro , et surtout la possibilité de neutraliser la détestable influence monétaire chinoise , qui ose proposer à des pays européens de les aider , sans avoir l'aval des majors américains

Sarko est-il inféodé à ce point , ou a-t-il simplement oublié de réfléchir ?
Dans les deux cas , c'est grave

Aucun commentaire: