mardi 1 juin 2010

Notes concernant ma stratégie d’investissement actuelle

Note 1 : Je continue de penser que la fin Octobre 2010 sera probablement un bon moment pour initier des positions acheteuses de long-terme sur les marchés actions.

Note 2 : Il reste à déterminer quels marchés actions devront être privilégiés lors de ce nouveau cycle (indices actions généralistes ou secteurs particuliers)

Note 3 : Il est possible que cela soit le meilleur moment pour acheter les actions aurifères

Note 4 : Est-ce que cela signifie que les actions aurifères vont souffrir auparavant d’une correction significative de leurs prix (voire un krach similaire à 2008 ?)

Note 5 : Pour l’instant, ma position actuelle est de profiter d’une nouvelle courte hausse pour alléger considérablement mes positions sur les actions aurifères. Peut-être parce que je suis influencé par les données de saisonnalité (Juin, Juillet Aout sont les mois creux du secteur aurifère), mais aussi le sentiment du marché concernant les aurifères (mauvais). Cela en soit, n’est pas forcément une raison suffisante (lire plus loin…)

Note 6 : Mais dans la phase actuelle (en gros de puis fin Mars) l’indice HUI a clairement surperformé l’indice S&P. Et surtout, ce qui est plus important, il s’est décorrélé du S&P. (et oui cela arrive …)

Note 7 : La dernière fois que le HUI s’est décorrélé et a surperformé le S&P, c’était entre fin Octobre 2008 et fin Février 2009, soit un peu moins de 4 mois. Durant cette phase la surperformance a été spectaculaire, et à la mesure de la capitulation subie par les aurifères au cours du mois d’Octobre 2008.

Note 8 : je crois que la surperformance sera moindre et durera moins longtemps durant la phase actuelle (moins de 3 mois environ, soit jusque la mi-juin). Mais par contre elle préparera ensuite une phase de surperformance plus spectaculaire en automne : à partir de fin Octobre, voire avant.

En conclusion : un nouveau cycle haussier des actions se profile bien à l’automne prochain, mais c’est surtout dans les actions aurifères qu’il faudra se placer pour profiter des gains les plus spectaculaires.


Toute cette analyse se confirme à la fois d’un point de vue « contrarien » (très peu de particuliers investissent dans les actions aurifères), d’un point de vue fondamental (leur valeur ne cesse d’augmenter) et d’un point de vue technique : la résistance des 500 sur l’indice HUI va enfin céder, après 3 tentatives et près de 2 ans et demi de consolidation.


PS : J’ai souvent plaidé pour les aurifères donc je sonne peut-être comme un disque rayé. Mais je crois que le ratio risque/bénéfice s’améliore à chaque mois qui passe.

PPS : Cette analyse « pourrait » s’appliquer aux aurifères françaises (EUR et AUPLATA), mais du fait de leur petite taille et leurs particularismes, elles suivent leur propre rythme. Mais il faut se rappeler que tôt ou tard (cela risque d’être plus tard que tôt parfois), elle profiteront du marché haussier de l’or.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Je ne crois pas que nous aurons un marché haussier fin d'année 2010 bien au contraire nous sommes dans un cycle bear market pour encore quelques années avec des rebonds technique.