vendredi 5 février 2010

Point de situation après Mini-krach

Je vais continuer de poster sur le forum même si mes posts sont systématiquement supprimé (dans tous les cas vous pouvez les consulter sur le blog)
Bon voilà la situation : mes BX4 (support répliquant le double de la baisse du CAC40) commencent à bien rapporter, mais dans le même temps mes actions aurifères ont sévèrement dévissé.Au final le bilan est neutre à positif, mais je compte bien le voir devenir davantage positif
En fait tout dépend du dosage.A un moment donné j'avais deux fois plus de BX4 que d'actions aurifères (pour tenir compte que mes actions aurifères sont relativement volatiles).Aujourd'hui, après prise de bénéfices, je n'ai que 2/3 de mes actions aurifères couvertes par une position en BX4 désormais.Donc je suis sorti un peu trop tôt des BX4.
Par ailleurs j'ai initié une nouvelle position en ETF d'actions minières (qui a l'avantage d'être éligible au PEA), mais sans doute un peu trop tôt également, puisque toutes les minières dévissent autant, sinon davantage que le reste des actions.A long terme, je pense que les aurifères tout comme le reste des minières vont surperformer les indices actions, mais à court terme, il faut serrer les fesses.

Pour l'instant je garde le reliquat de la position en BX4, comme assurance contre un krach plus catastrophique.

A plus long terme, ma position reste la même : l'or et les actions aurifères vont surperformer les marchés actions, du fait des pressions inflationnistes qui vont ressurgir tôt ou tard.
Je vais continuer à jouer la baisse des marchés actions et donc un scénario plutôt déflationniste, mais c'est purement temporaire (du trading court terme).

Je pense que les jours prochains vont être assez critiques pour l'évolution des marchés, mais il n'est pas exclu que l'on assiste à un violent rebond de l'euro et avec lui des marchés actions.
Pour l'instant je suis assez confiant dans la position européenne. Je ne pense pas que la Grèce ou même le Portugal ou l'Espagne, vont faire défaut sur leur dette.
Tous ceux qui ont parié contre l'EUro dès avant sa création ont toujours été perdant, et je pense que cela va continuer.
Au final, la pression va se retourner violemment contre le dollar, ce qui favorisera une nouvelle vague de hausse de l'or.
Il faut se souvenir que la situation de la Grèce n'est rien, comparée à la situation de certains états comme la Caifornie, qui pèsent bien plus lourd sur l'économie mondiale.

Aucun commentaire: