mercredi 7 octobre 2009

Inflation vs Deflation le débat (encore...)

Ces dernières semaines, le podcast « Financial Sense Newshour» a consacré quelques heures au débat « Inflation vs Deflation », et cela a évidemment attiré mon attention. Mais ce qui m’étonne le plus c’est que ce débat ne fasse son apparition que maintenant.

Je me souviens que l’année dernière, ou même avant, c’était déjà un des thèmes de prédilection de ce blog (où j’avais mentionné le blog d’un déflationniste : « Tropical Bear »)

Pourquoi ce retard pour traiter de ce débat et prendre en compte les deux faces de l’argument ? Peut-être est-ce parce que Financial Sense (qui par ailleurs est un site très richeen informations) est un site qui penche plutôt pour les investissements dans le pétrole, les matières premières et les métaux précieux.

Après avoir été méchamment secoué l’année dernière, ils sont sans doute devenus plus circonspect et veulent donner leurs chances aux arguments déflationnistes.

Personnellement, j’ai toujours penché pour la thèse « inflationniste », mais avec davantage de doutes que les « hardcore goldbugs » et les partisans de l’école autrichienne.
Ils peuvent avoir raison sur le long terme. Mais combien de temps l’investisseur d’age moyen est-il prêt à patienter : 10 ans, 20 ans ,30 ans? Sans doute pas.


L’année dernière je considère que j’ai eu de la chance d’avoir échappé au krach des minières et au krach « tout court » en possédant essentiellement des actions Euro Ressources (qui ont subi une OPA et dont le cours a été « gelé » pendant cette période)
.
Mais ce krach avait de quoi ébranler les plus fortes convictions inflationnistes.
Pareil pour le krach du pétrole qui est passé de 150 dollars à 30 dollars en quelques demaines…pareil pour le krach immobilier et du crédit qui, déjà rampant, a pris une nouvelle dimension: comment peut-on nier que cela a un impact très fortement déflationniste ?

Mais le débat « inflation vs deflation » est biaisé à mon avis.

De quoi parle-t-on exactement ? De la Masse Monétaire, de la quantité de crédit, de l’indice officiel de l’inflation, de l’inflation « perçue » ?

Est-ce que ce débat a réellement une signification ?

Plus j’avance dans ma « quête » financière, plus je respecte les arguments de l’analyste technique pur. Peu importe les raisons d’un mouvement, du moment que l’on suit la bonne tendance.
Toutes les théories prévoyant la déflation ou au contraire l’inflation

Il reste à mon avis nécessaire de connaître un maximum de données fondamentales sur un secteur donné ou sur l’économie pour investir. Mais c’est une erreur de s’attacher à une école de pensée et de perdre sa neutralité d’investisseur, qui permet de laisser filer les gains mais aussi de couper les pertes sans états d’âme.

Les deux qualités essentielles de l’investisseur restent pour moi la souplesse d’esprit puis la discipline.

Les partisans de ces deux thèses (Inflation et Deflation) opposées manquent souvent de la première qualité.

Quant à moi je reste un agnostique sur ce débat.
Je suivrai le marché haussier de l’or tant qu’il durera, mais je n’hésiterai pas à sortir le jour où tout le monde prévoiera la hausse alors que la baisse sera entamée.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Est-ce que cela n'est pas, effectivement, un faux débat ?

En ce qui me concerne, j'adopterais plutôt une position que je qualifierais de 'médiane' : déflation d'abord, inflation ensuite. Et peut-être implosion comme stade final.

Déflation d'abord, car nous sommes clairement dans une économie baissière, qui est dûe principalement au 'deleveraging' (élimination des dettes) massif qui est en cours.

Inflation, ensuite, car les politiques de relance à répétition finiront tôt ou tard par créer celle-ci, les sommes injectées par les gouvernements et banques centrales dépassant tout simplement l'entendement.

Implosion, finalement, car on voit bien que (a) les différentes monnaies et systèmes économiques souffriront énormément de la crise actuelle et (b) qu'au-delà de la crise, se profilent actuellement des crises bien plus graves encore comme le réchauffement global et l'épuisement des ressources naturelles.

Ceci dit, tout cela n'est qu'une théorie personnelle et je m'efforce de garder, comme vous, l'esprit ouvert.

Merci pour votre blog !

rose a dit…

I recently came across your blog and have been reading along. I thought I would leave my first comment. I don't know what to say except that I have enjoyed reading. Nice blog. I will keep visiting this blog very often.

Lucy

http://forextradin-g.net