jeudi 7 août 2008

Total Respect Paris Hilton



Que vient faire Paris Hilton dans ce blog, me direz vous ?
(Non, ce n'est pas pour augmenté la fréquentation de ce site...)

Voilà pourquoi :

La question énergétique est naturellement au cœur de la campagne présidentielle américaine, des dizaines de millions d'électeurs prêtant désormais une oreille fort complaisante aux moindres promesses visant à réduire les coûts d'alimentation de leurs ventripotents veaux d'acier...Le débat, bien sûr assez houleux compte tenu de la puissance des groupes de pression concernés, s'articule autour de deux thèmes principaux :
- d'une part, l'éventuelle abrogation du moratoire interdisant toute exploration pétrolière au large des côtes nationales. McCain, un partisan historique de ce moratoire, est désormais en faveur de son abolition tandis qu'Obama y est, pour l'essentiel, opposé.
- d'autre part, une éventuelle ponction des réserves stratégiques nationales. Obama propose que 70 millions de barils de ces réserves soient immédiatement mis sur le marché pour soulager les consommateurs ; ce à quoi les républicains rétorquent que cela ne changerait pas grand-chose au problème de fond...

Si c'est là un débat, eh bien disons qu'il est tronqué, déprimant, caricatural, la vraie problématique étant tout simplement que les américains gaspillent des quantités ubuesques d'énergie ! Mais tout n'est pas perdu, la flamboyante Paris Hilton (qui a abondamment démontré qu'elle n'en manquait pas, elle, d'énergie...) ayant résolu (en riposte à son instrumentalisation dans un spot républicain dénigrant Obama) d'apporter sa contribution au débat : militante convaincue – et convaincante – du syncrétisme polymorphe, elle propose de « développer au cas par cas l'exploration offshore, dans le strict respect des normes environnementales, tout en offrant des incitations fiscales aux acheteurs de véhicules hybrides et électriques ». (Voici le lien : "Will Paris Hilton energy plan work ?" et voici la Video)

Total respect, Paris... Et, en tout état de cause, cela n'est pas plus surréaliste que les propositions des candidats supposés sérieux... De toute façon, une personne qui propose également de repeindre la Maison Blanche en rose ne peut pas être totalement mauvaise !

Paris, Texas, éternel retour...

On croit rêver, et c'est pourtant vrai...

Source : Diapason Commodities Management

Aucun commentaire: