lundi 24 mai 2010

Analyse de mes positions actuelles (23 Mai 2010)

Constat :

Je suis encore largement gagnant depuis le début de l’année mais mes gains depuis le 1er janvier ont été amputés de moitié au cours de la semaine passée, sous l’effet de la correction brutale de toutes les actions aurifères.

Certes j’étais la semaine dernière sur un plus haut historique de mon capital, et je suis encore sur une performance de +100% environ sur les deux dernières années, mais une analyse pointue s’imposait ce week-end. En voici les résultats :

Sujets d’inquiétude :

1. Possible « Top » sur le cours de l’or en euros, qui donnait des signes de croissance parabolique.

2. Ratio HUI/Gold toujours en phase de consolidation.

3. Possible Krach sur les marchés action qui entraineraient l’ensemble des actifs plus bas = scénario déflationniste.

4. Possible « Top » sur l’indice HUI ou figure en M

5. Positions sur Auplata et Euro Ressources de plus en plus perdante. Ces deux positions ne constituent pas la majorité du portefeuille, mais les deux additionnées sont non négligeables.

6. La Position sur les BX4 a été insuffisante ces derniers jours pour compenser les pertes sur les actions aurifères.

7. Le renforcement de la position sur les mines d’or a été peut-être prématuré.

8. Dernier sujet d’inquiétude (et non des moindres) : la saisonnalité : la fin Mai annonce normalement une période défavorable pour l’or ainsi que les actions de mine d’or.



Sujets d’espoir :

1. Les corrections excessives sont monnaie courante sur les actions aurifères.

2. Le rebond de l’euro et sa stabilisation ne peuvent être que bénéfiques aux mines d’or, même si cela peut amputer les gains de l’or en euros à court terme. L’indice HUI et l’indice Dollar (qui est en gros l’inverse de l’indice Euro) sont négativement corrélés. Ce qui signifie que l’indice HUI et l’Euro sont normalement corrélés (ce qui a été en partie contredit avec la baisse exceptionnelle de l’euro ces derniers mois, qui n’a pas été complètement répliquée par l’indice HUI)

3. Sur l’indice HUI exprimé en euro (qui est un de nos principaux composants de performance de notre portefeuille) on voit clairement sur le graphique la sortie d’un tunnel, et la correction récente peut-être assimilée à un re-test de cette sortie de tunnel. Rien de très négatif jusqu’à présent.

4. La hausse de l’or en euro ne s’est pas accompagnée d’euphorie et de participation populaire au mouvement donc il est possible que le sommet n’ait pas encore été atteint. On va très vite le découvrir

5. La phase de hausse de l’or est réellement entrée dans une nouvelle phase au cours de l’année passée avec une hausse dans toutes les monnaies et non seulement le dollar. De plus la hausse devient de plus en plus rapide. Ce phénomène pourrait annuler la saisonnalité cette année.

6. D’après la saisonnalité des actions aurifères, le sommet n’est atteint que début Juin, et non à la mi-Mai comme pour l’or.

7. Le graphique du CAC40 parait incertain et plaide même pour un rebond à court terme, mais par contre l’indice S&P500 est maintenant franchement baissier. Des mesures exceptionnelles devront être prises prochainement étant donné le précédent d’Octobre 2008 que les politiques veulent à tout prix éviter, et ces mesures seront forcément inflationnistes. L’effet sur l’or sera inévitable.

8. Concernant l’effet d’un krach des marchés actions sur les actions aurifères, mon pari est justement le pari d’une divergence entre ces deux indices (en gros, jouer le ratio HUI/S&P500). Pour l’instant le pari a été gagnant, malgré la correction actuelle.

9. Le ratio Gold/Oil, que j'aime suivre depuis assez longtemps est maintenant très haussier, puiqu’il vient de sortir d’une zone de congestion et confirmer une figure en W. L’évolution croissante de ceratio est de toute façon très positive pour les minières aurifères à moyen terme.


Conclusion :

Malgré la brutalité de la correction des actions aurifères, qui a entrainé des inquiétudes légitime, il pourrait ne s’agir que d’une correction technique à l’intérieur d’un mouvement haussier de plus grande ampleur (après tout les plus hauts doivent encore être atteints sur l’indice HUI). Le revirement du « market sentiment » a été complet, et ce, en très peu de temps, et pourtant le « sentiment » sur les aurifères n’était déjà pas brillant, malgré la hausse de l’or. D’un point de vue contrarien, c’est haussier.

Mon inquiétude provient aussi sans doute du fait que ma position en BX4 a été sensiblement réduite, par rapport à début Mai, alors que le risque d’une baisse catastrophique des actions demeure. C’était tout l’intérêt de la combinaison Action aurifère et BX4 : dormir tranquille.

Je vais donc sans doute remédier à cela lors du rebond technique actuel des marchés actions. Dès que je le sentirai faiblir, je renforcerai ma position en BX4, tout en gardant intact la position en actions aurifères.

Aucun commentaire: