jeudi 11 décembre 2008

Des nouvelles de fin d'année

Non, je n'ai pas tout à fait disparu même si vous n'avez plus guère vu de mes contributions ces derniers temps.
Je suis juste très pris actuellement par un client très exigeant et je néglige donc quelques peu mes activités "bénévoles".
Quant à Euro Ressources, j'ai toujours la totalité de mes actions (pour l'instant).
J'avoue que je me tate encore un peu quant à leur devenir.
Peut-être vais-je donc couper la poire en deux.
Non, en réalité ce qui me préoccupe davantage c'est comment réinvestir tout ce cash.
Euro Ressources même si elle n'a pas été la fortune assurée (aucun investissement ne l'est jamais, assuré), a au moins magnifiquement conservé la valeur dans une période aussi troublée.Aujourd'hui nous n'avons que l'embarras du choix pour réinvestir ce cash préservé.
Aussi bien sur le marché action dans son ensemble que sur le secteur aurifère.
Depuis le début de l'OPA j'ai posé le problème en ces termes. Comment rebondir ?
Comment transformer l'essai ?
Puisque l'investissement dans EUR n'a à mon avis pas été un échec, mais plutôt un succès relatif, malgré l'OPA.
Même si l'histoire n'est peut-êtr pas terminée, à un moment donné il faudra trouver de nouvelles opportunité.
Pour l'instant j'ai pris le parti de ne pas me presser, sur les aurifères comme sur le marché action.
Depuis fin août, cela s'est avéré une bonne decision.
Mais les aurifères bouillonnent maintenant. Serait-ce le départ définitif ?
A mon avis il y aura encore quelques aller-retour avant le vrai départ.Certes il y a une petite peur de louper le train. Mais la peur et la précipitation sont mauvaises conseillères.Plus que jamais il faudra se placer sur les accès de faiblesse plutôt que sur les emballement haussiers.
Sur mon portefeuille virtuel, je fais beaucoup de trading, sans émotivité, et avec quelques grandes tendances, et cela s'est avéré payant sur l'année (+20%).Rien de très spectaculaire, mais c'est aussi de la préservation du capital que j'ai en tête.
Sur mon portefeuille réel, je trade moins et je suis à l'heure actuelle à +35% sur l'année.Y-a-t-il une leçon à retenir?
De toute façon je continuerai à trader sur Boursematch, car c'est le seul moyen de prouver la transparence et la bonne foi de ma démarche.
A très bientôt...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Et heureux de votre retour.

Je ne suis pas un spécialiste des marchés financiers, mais j'apprécie de me documenter.
Pour info , j'ai retenu votre site parmi quelques autres afin d'avoir une vision plus "élitiste" que la moyenne des déferlements d'informations auxquels nous trouvons confrontés depuis plusieurs mois.
Quelques bons sites d'infos à la fois techniques et polyvalents ont une valeur ajoutée nettement supérieure à ce fameux "déferlement".

Bonne continuation et au plaisir de lire vos futurs articles.

Alex Kerala a dit…

Merci pour cet aimable commentaire.
J'ai d'ailleurs l'intention de reprendre un rythme de publication plus fréquent.